Le principe de l’évolution des espèces vivantes est une avancée majeure de la connaissance humaine. Sa corrélation avec la réalité et ses multiples éclairages ont fait reculer le poids des religions occidentales qui ne reposaient que sur un dogme. Mais comme les révolutionnaires qui deviennent dictateurs une fois au pouvoir, les évolutionnistes représentant le courant officiel sont souvent devenus dogmatiques, figés sur leurs bases fondatrices, empêchant toute transformation véritable de leur théorie, dont la science de l’évolution aurait bien besoin.