Les greffes d'organes ont montré leur efficacité dans des situations pathologiques sans autre solution curative satisfaisante. Elles sont cependant limitées par une insuffisance de dons, et entachées par les dérapages d'une organisation difficile à mettre en oeuvre. Au coeur de cette réalité complexe, il y a la liberté de chacun, qui se manifeste par l'expression d'un choix.