Le débat organisé en France fin 2009 n'a pas vraiment eu lieu. Les opposants qui estiment que ce n'était pas un débat mais une explication d'un fait accompli ont perturbé les séances par un chahut protestataire. Cela n'a pas fait avancer les choses, mais cela a mis en avant un fait bien réel : la fuite en avant vers les nanotechnologies est lancée. Quoi que l'on fasse, il semble désormais illusoire de penser arrêter cette dynamique, alors que personne ne sait vers quoi l'on va, si ce n'est vers un monde de moins en moins naturel !